Pompe à chaleur : quel abonnement EDF choisir ?

5/5 - (1 vote)

Chauffer sa maison avec une pompe à chaleur permet de réaliser des économies d’énergie et de réduire la facture du chauffage. Puisant de l’énergie dans des sources inépuisables et gratuites (eau, air ou sol), la PAC est un équipement économique et respectueux de l’environnement. Pour récupérer la chaleur, la valoriser et la distribuer, ses différents éléments ont besoin d’énergie électrique pour fonctionner. Alors, quel abonnement EDF avec une pompe à chaleur ? Faisons le point sur le choix de la puissance électrique nécessaire.

Demandez plusieurs devis gratuits de pose de pompe à chaleur

Comment choisir la puissance du compteur pour une pompe à chaleur ?

La puissance de compteur se détermine en fonction de celle de la pompe à chaleur installée. Il est important de bien dimensionner l’appareil afin de bénéficier d’un confort thermique optimal et de maîtriser la consommation d’énergie.

À quoi correspond la puissance du compteur électrique ?

La puissance du compteur électrique équivaut à la quantité d’électricité pouvant être tirée à un instant précis. Il est essentiel de bien la déterminer pour prévenir les disjonctions à répétition et maîtriser le montant de la facture à payer. Avant d’installer une pompe à chaleur, il faut alors déterminer la puissance du compteur électrique nécessaire au bon fonctionnement de l’appareil.

Comment bien dimensionner sa pompe à chaleur ?

Pour bien dimensionner sa pompe à chaleur, il faut tenir compte de la surface du logement à chauffer et des besoins en chauffage du logement et en ECS (Eau Chaude Sanitaire) du foyer. Il suffit ensuite de déterminer la puissance de la PAC à installer en fonction de ces paramètres.

Comment déterminer la puissance du compteur pour une PAC ?

Le choix de l’abonnement EDF pour une pompe à chaleur va grandement dépendre de la puissance de la pompe à chaleur installée. Il faut également prendre en compte d’autres paramètres comme :

  • La surface de la maison et le nombre d’occupants,
  • L’utilisation de la pompe à chaleur (chauffage seul ou chauffage et production d’eau chaude sanitaire),
  • La présence d’autres équipements fonctionnant à l’électricité.

Pour un logement de 100 m² accueillant 2 personnes avec une pompe à chaleur utilisée pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire, il faut une puissance souscrite de 9 kVa.

100 % gratuit : devis de pose de pompe à chaleur

Quelle puissance souscrite pour une pompe à chaleur ?

Une pompe à chaleur exploite de l’énergie gratuite et inépuisable (air, eau, sol) pour chauffer un logement, mais requiert également de l’électricité pour fonctionner. Avant de souscrire un abonnement, il faut déterminer la puissance électrique nécessaire au fonctionnement de l’appareil.

Quelle est la consommation électrique d’une pompe à chaleur ?

Une pompe à chaleur produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Sa consommation en électricité dépend en grande partie de son COP (Coefficient de Performance). Pour une PAC, sa valeur est généralement comprise entre 3 et 7. Un modèle avec un COP 4 produit 4 kW d’énergie à chaque kW d’électricité. La pompe à chaleur ne consomme donc pas beaucoup d’énergie et offre un bon rendement.

La consommation électrique d’une PAC dépend également :

  • Du type d’appareil : pompe à chaleur air-eau, pompe à chaleur air-air, pompe à chaleur sol-eau, pompe à chaleur sol-sol ou pompe à chaleur sol-eau,
  • De l’utilisation de la PAC : chauffage et/ou production d’ECS,
  • Des caractéristiques de l’appareil : puissance, fonctionnalités…

Quelle puissance électrique pour une pompe à chaleur ?

Pour alimenter une pompe à chaleur, il faut une puissance souscrite comprise entre 9 et 12 kVA selon l’appareil. Si le logement utilise d’autres équipements énergivores, il faut 18 kVa de puissance. En triphasé, il est généralement nécessaire de prévoir une puissance de raccordement de 36 kVa.

À noter qu’il est possible de consulter le tableau des consommations pour trouver la puissance de compteur adaptée.

Réclamez gratuitement des devis de pose de pompe à chaleur

Installation monophasée ou triphasée pour une pompe à chaleur ?

Lors de l’installation d’une pompe à chaleur, il ne faut pas oublier de choisir l’abonnement électrique auquel souscrire. Ce dernier va surtout dépendre de la consommation électrique de la PAC. Selon vos besoins et l’équipement choisi, il est possible de choisir entre une installation monophasée et une installation triphasée.

Installation monophasée pour une pompe à chaleur

Les pompes à chaleur consommant peu d’énergie sont généralement monophasées. Elles utilisent souvent un courant électrique de 230 V fourni par une ligne à 2 fils. Pour une PAC en monophasé, il est généralement nécessaire de souscrire un abonnement EDF de 6 à 9 kVA. Son prix se situe en moyenne entre 60 et 120 € (Comparez des devis) par mois.

Une installation monophasée avec un condensateur est recommandée pour un démarrage performant. Cet élément facilite la mise en route du système. Il est cependant important de préciser que la durée de vie des dispositifs de démarrage est souvent inférieure à celle des moteurs.

L’installation triphasée pour une pompe à chaleur

Les pompes à chaleur triphasées permettent de bénéficier d’une puissance optimale pour le fonctionnement des équipements. Elles utilisent un courant alternatif changeant de sens et passant par les différents câbles. L’abonnement EDF pour une pompe à chaleur en triphasé est généralement compris entre 12 et 15 kVA. Ce type d’installation permet de prévenir les éventuels problèmes de puissance. Le prix de ce type d’abonnement se situe entre 170 et 230 € (Trouvez un artisan) par mois environ.

À noter qu’une installation en triphasée est nécessaire pour les pompes à chaleur aérothermiques utilisant une résistance électrique d’appoint pour combler le manque d’énergie. Avant le choix de l’abonnement, il est conseillé d’étudier la possibilité de réaliser une installation en monophasé avant de choisir le triphasé. En effet, il est difficile de passer du triphasé au monophasé.

Comparez des devis gratuits de pose de pompe à chaleur

Comment souscrire un abonnement EDF pour sa pompe à chaleur ?

Après avoir choisi quel abonnement EDF avec la pompe à chaleur, il ne reste plus qu’à procéder à la souscription de l’offre correspondante. Pour ce faire, il suffit d’aller sur le site du fournisseur d’énergie et de suivre les étapes nécessaires pour la souscription de l’abonnement ou le changement de puissance de compteur électrique.

Bon à savoir. Vous pouvez demander les conseils d’un professionnel pour le choix de la puissance du compteur électrique et de l’abonnement adaptés à votre pompe à chaleur.