Pompe à chaleur : quelle puissance pour une maison de 250 m² ?

5/5 - (1 vote)

Déterminer la puissance d’une pompe à chaleur adaptée à sa maison est une étape importante avant l’achat et l’installation de la PAC afin d’assurer un bon dimensionnement. Un équipement bien dimensionné garantit une performance, un rendement et des économies d’énergie optimaux. Souhaitez-vous installer une PAC dans une maison de 250 m² ? Découvrez ici comment définir la puissance d’une pompe à chaleur pour 250 m² de maison.

Recevez gratuitement des devis de pose de pompe à chaleur

Quelle puissance de pompe à chaleur pour 250 m² ?

La puissance d’une pompe à chaleur pour 250 m² doit être de 12 kW tout au moins. Afin de garantir un bon dimensionnement, il faut prendre en compte quelques critères pour déterminer la puissance de la PAC.

Qu’est-ce qu’un bon dimensionnement pour une pompe à chaleur ?

On parle d’un bon dimensionnement quand la puissance de la pompe à chaleur est adaptée à la taille de la maison. En d’autres termes, la PAC doit être suffisamment puissante, ni trop puissante ni pas assez, pour chauffer la maison et/ou produire de l’ECS (Eau Chaude Sanitaire).

En effet, une pompe à chaleur sous-dimensionnée (pas assez puissante) dans une maison de 250 m² risque d’être peu performante et moins efficace. Elle prend plus de temps pour chauffer la maison à la température souhaitée, ce qui peut faire augmenter la facture du chauffage et accélérer l’usure de l’équipement. Une pompe à chaleur surdimensionnée (trop puissante), par contre, risque d’être plus énergivore et d’augmenter la facture énergétique.

Déterminer la puissance d’une pompe à chaleur pour 250 m² : quels critères ?

Afin de déterminer la puissance d’une pompe à chaleur pour 250 m² de maison, il faut tenir compte de quelques critères :

  • L’utilisation de la pompe à chaleur : chauffage de la maison seul, chauffage de la maison et production d’ECS, chauffage de la maison et de la piscine…
  • Les besoins en énergie dans la maison : les besoins en chauffage et/ou en eau chaude sanitaire,
  • Le nombre de personnes habitant dans la maison : les besoins en énergie vont dépendre de ce critère.
  • Le niveau d’isolation de la maison : une maison bien isolée nécessite une PAC moins puissante (et donc moins énergivore) qu’une maison mal isolée.
  • Les conditions climatiques : les besoins en chauffage du foyer peuvent varier en fonction du temps. Il faudra logiquement une pompe à chaleur plus puissante dans les régions froides.

Plusieurs devis gratuits de pose de pompe à chaleur

Comment calculer la puissance d’une pompe à chaleur pour 250 m² ?

La manière la plus simple de définir la puissance d’une pompe à chaleur pour 250 m² est d’effectuer un calcul simple en appliquant la formule suivante : P = V x T x C. Il faut alors déterminer la valeur des 3 éléments de cette formule.

V : volume de la maison

Le volume de la maison (V) correspond au volume à chauffer. Il est ainsi exprimé en mètre cube (m3). La puissance de la pompe à chaleur va augmenter au fur et à mesure que le volume du logement sera élevé. Pour déterminer le volume à chauffer, il suffit de multiplier la surface de la maison à la hauteur sous plafond : V = S x H.

La hauteur sous plafond standard dans une maison est de 2,5 m. Ainsi, le volume à chauffer pour une maison de 250 m² sera :

V = 250 m² x 2,5 m

V = 625 m3

T : écart de température

L’écart de température (T) est l’écart entre la température ambiante souhaitée et la température extérieure de base. Pour l’obtenir, il faut faire la soustraction suivante : température ambiante – température extérieure de base. L’écart de température dépend alors de la température de chauffe souhaitée et de la zone climatique où se trouve la maison à chauffer.

De manière générale, la température ambiante choisie se situe entre 19 et 21 °C. Pour ce qu’il est de la température extérieure de base (température la plus basse enregistrée dans la région), elle dépend de la zone climatique où se situe l’habitation. A titre d’information, il existe 8 zones climatiques en France :

  • Zones H1a, H1b et H1C : la température extérieure de base est généralement la moins élevée dans ces zones. Elle se situe dans les environs de -9 °C.
  • Zones H2a, H2b, H2C et H2D : la température extérieure de base est plus élevée dans ces zones. Elle se situe dans les environs de -6 °C.
  • Zone H3 : la température extérieure de base est plus élevée dans les localités situées dans cette zone. Elle est d’approximativement -3 °C.

À noter que ces informations sont uniquement données à titre indicatif. Il est conseillé de s’informer sur l’évolution de la température extérieure de base selon la zone.

Pour une maison de 250 m² qui se situe dans une zone climatique H3 où le propriétaire souhaite bénéficier d’une température ambiante de 19 °C, l’écart de température sera :

T = 19 °C – (-3 °C)

T = 22 °C

C : coefficient de construction

Le coefficient de construction (C) détermine en quelque sorte la qualité d’isolation thermique de la maison. Si la maison répond à la norme RT, il peut aller de 0,70 à 0,85. Sinon, le coefficient de construction du logement peut aller de 1,1 à 1,6.

  • C = 0,70 pour une maison RT 2012,
  • C = 0,75 pour une maison RT 2005,
  • C = 0,85 pour une maison RT 2000,
  • C = 1,1 pour une maison bien isolée,
  • C = 1,3 pour une maison mal isolée,
  • C = 1,6 pour une maison très mal isolée.

Gratuits : devis de pose de pompe à chaleur

Exemple de calcul de puissance d’une pompe à chaleur pour 250 m²

Afin de mieux comprendre la méthode de calcul de puissance d’une pompe à chaleur pour 250 m², prenons l’exemple suivant :

Une famille souhaite installer une pompe à chaleur dans une maison de 250 m² avec une hauteur sous plafond de 2,5 m bien isolée (pas norme RT) située dans la zone climatique H3. Elle veut chauffer la maison à 19 °C avec la PAC. Quelle puissance de pompe à chaleur faut-il alors ?

Pour effectuer le calcul de puissance de la pompe à chaleur pour 250 m², il suffit d’appliquer la formule : P = V x T x C.

V = 250 x 2,5 = 625 m3

T = 19 °C – (-3 °C) = 22 °C

C = 1,1

P = 625 x 22 x 1,1

P = 15,125 kW

Il faut alors une pompe à chaleur d’une puissance minimale de 15 kW pour chauffer cette maison de 250 m².

Bon à savoir. Dans le cas d’une pompe à chaleur air eau, il faut s’assurer que la puissance de l’équipement soit égale à 80 % des déperditions de la maison à la température de base. Associée à un système de chauffage d’appoint, la PAC air/eau doit couvrir 120 % des déperditions énergétiques.